Pôle DFN : Journée nutrition « grand public » à Ouagadougou en mars 2011

Une foule, de plus de 500 Burkinabés, a participé à cette journée « grand public » sur la nutrition et la santé, dans le cadre des Journées d’endocrinologie, diabète et nutrition de Ouagadougou.

affiche_depistage

Dépistage du diabète, de l’hypertension, de l’hyperglycémie et de l’obésité

Les premiers jours de mars, se sont tenus à Ouagadougou les Journées d’endocrinologie, de diabétologie et de nutrition. Outre les conférences scientifiques sur la nutrition (avec contributions du projet), une journée « grand public » axée sur le dépistage de l’obésité, de l’hypertension et du diabète et sur des conseils d’alimentation santé a été organisée.

Le mercredi 2 mars 2011 dès 8h on pouvait déjà voir plus de 100 personnes attendre, aux portes de l’Hôtel Azalaï Indépendance, afin d’être les premiers à bénéficier de l’approche intégrée de dépistage de l’hypertension, de l’hyperglycémie et de l’obésité du projet DFN, en collaboration avec l’équipe de la Direction de la Nutrition (DN) du Burkina Faso composée du Dr Mariam Sakandé Sanou et de Mme Bertine Ouaro commises au nom de la DN du Dr Dieudonné OUEDRAOGO et du Pr Joseph Drabo, endocrinologue, de l’hôpital et de l’Unité d’enseignement et de recherche en sciences de la santé (médecine et spécialités) et le Pr. Jean Noël PODA, Directeur Adjoint de l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé (IRSS).

Suite à la prise de leur poids et de leur taille, de leur tension artérielle et de leur glycémie, les participants ont tous reçu un nomogramme servant au calcul (et à l’évaluation) de leur Indice de Masse Corporelle (IMC), ainsi qu’une fiche de 10 conseils nutritionnels généraux pour la prévention des maladies chroniques.

Au cours de la journée, le nombre 50 de participants au dépistage n’a fait qu’augmenter pour atteindre plus de 500 personnes; la majorité des personnes, même après avoir attendu dans certains cas plus de deux heures, sont restées pour une séance de questions-réponses sur la nutrition, preuve de l’intérêt soutenu et grandissant des participants tout au long des activités de cet événement.

Pour répondre aux questions des participants, il y avait des membres de l’équipe TRANSNUT (Montréal) , dont le Pr. Hélène Delisle et Dr. Augustin Zéba (candidat au PhD.) , de la Direction de la nutrition du Burkina Faso et de l’équipe médicale du service de médecine interne de l’Hôpital Yalgado Ouedraogo.

La rencontre s’est prolongée jusque vers les 15 heures, bien au-delà de l’horaire prévu, ce qui témoigne de la préoccupation des burkinabé vis-à-vis de leur santé et plaide pour davantage d’actions d’information et de sensibilisation « grand public » sur cette thématique.