Diabète

diabete_sucre

© abcmedia – Fotolia.com

Les chiffres ne laissent planer aucun doute sur l’ampleur de l’épidémie mondiale de diabète. Le nombre de diabétiques est passé de 30 millions en 1985, à 180 millions en 2000 et 246 millions en 2007. En 2025, le monde comptera 380 millions de diabétiques si rien n’est fait dès maintenant. En moins d’une génération (entre 1985 et 2005), la prévalence mondiale est passée d’à peine 0,6% à 5,9%.

Alors que l’incidence du diabète de type 1 demeure relativement stable, l’incidence du diabète de type 2 flambe. En 2007, plus de 90% des cas de diabètes diagnostiqués dans le monde étaient de type 2 et plus de 80% de tous les diabétiques vivaient dans des pays à faibles revenus et à revenus intermédiaires (Atlas Mondial du Diabète 2006). Le diabète n’est plus une maladie des pays riches : certaines économies en développement sont plus touchées que les pays développés. En 2003, certains pays du Moyen-Orient et des Caraïbes affichaient une prévalence nationale pour la population adulte de 11% à 14% comparativement à 5%-11% dans les pays développés. (Atlas Mondial du diabète 2003). En Afrique sub-saharienne, le Soudan et le Togo donnent des valeurs de l’ordre de 10% et de 6,2% respectivement.

Pour être complète, l’analyse de la situation doit prendre en compte les prévalences de la tolérance abaissée au glucose. Les grandes régions en développement, zone Asie-Pacifique, Amérique du sud et Caraïbes, rapportent des prévalences de 8% à 17%. Ces chiffres annoncent une épidémie de diabète dont l’intolérance au glucose est la première étape.

Consultez notre dossier thématique complet sur le diabète