Pôle DFN : Résultats de recherche du Pôle DFN présentés au Symposium sur la transition nutritionnelle et le double fardeau nutritionnel de Bangkok

Deux doctorants – Charles Daboné et Charles Sossa – ont présenté une communication affichée au symposium sur la transition nutritionnelle et le double fardeau nutritionnel organisé à Bangkok en octobre 2009. Cette activité, dans le cadre du Congrès International de Nutrition Bangkok, 2009 a vu la participation comme conférenciers de l’actuel président de la Fédération internationale du diabète Dr Jean-Claude Mbanya, du Dr Esté Vorster, nutritionniste éminente d’Afrique du Sud, ainsi que Dr Bernard Maire, chercheur de l’institut de recherche sur le développement (Montpellier, France).

Le double fardeau nutritionnel est une réalité que l’on ne peut plus négliger. Les données présentées par le docteur Charles Sossa donnent une juste idée de l’évolution de la situation nutritionnelle à court terme. Dans le cadre de son travail de Ph.D Charles Sossa suit pendant quatre ans plus de 400 adultes de Cotonou, de Ouidah et sa périphérie rurale ayant participé à l’étude TRANSNUT de 2006 sur la transition nutritionnelle et les facteurs de risque de maladies cardiovasculaire. Les premiers résultats portent sur la période 2006-2008.

On retiendra qu’en deux ans: l’obésité générale est passée de 13,8% à 18,6%. Un sujet sur cinq est passé du poids normal à la surcharge pondérale ou l’obésité. L’obésité a augmenté chez les femmes et la surcharge pondérale a augmenté chez les hommes. En d’autres termes l’excès de poids n’est plus le seul apanage des femmes. Désormais les hommes sont aussi touchés. Pendant le même temps, la maigreur a reculé de 8% à moins de 7%. Depuis la périphérie rurale de Ouidah jusqu’à Cotonou, l’insuffisance et l’excès de poids suivent un gradient opposé: négatif pour la maigreur et positif pour la surcharge pondérale.